Histoire de Calpe. Lieux d’intérêt à Calpe : le Peñón de Ifach, les Marais Salants, Les « Baños de la Reina ». Calpe : une histoire liée au Peñón de Ifach.

Histoire de Calpe :

L’histoire de Calpe se perd dans la nuit des temps. Des restes archéologiques découverts entre le Peñón de Ifach et le Morro del Toix révèlent que la localité a été peuplée depuis l’antiquité par différentes civilisations : ibères, phéniciens, carthaginois, romains, arabes et chrétiens, en raison de son emplacement et de son climat propice, les romains étant ceux qui ont demeuré le plus longtemps sur ces terres.

La situation stratégique de Calpe en a fait un point d’attraction tout au long de son histoire, et encore aujourd’hui, puisqu’elle attire un grand nombre de visiteurs qui viennent y profiter du soleil, de ses plages et de ses gens.

Son histoire a laissé un grand nombre de monuments, tels que les Baños de la Reina (Bains de la Reine), Casa Nova, El Castellet de Calp, l’Ermitage de San Juan de la Cometa, El Torreó de la Peça, El Forta de la Mar, El Llavador de la Font, etc.…, et avec eux, la création d’un grand nombre de musées pour y apprécier et apprendre leur histoire.

Lieux d’intérêt de Calpe :

  • Le « Peñón de Ifach », ce symbole de la Costa Blanca, est un rocher calcaire de 50 000 m2, de 332 m de haut et d’un kilomètre de long. Produit d’un glissement de la Sierra de Oltá, il s’agit de l’une des principales et des plus magnifiques richesses de Calpe, de la Costa Blanca et de la Communauté Autonome de Valence. Outre sa beauté, son importance est enrichie par la flore et la végétation que nous y trouvons et par l’importance qu’il représente pour les oiseaux et la faune marine que nous admirons à ses pieds lorsqu’il unit sa richesse à la Mer Méditerranée.
  • Le Peñón de Ifach appartient depuis 1987 au gouvernement autonome de la Generalitat Valenciana, qui l’a déclaré Parc Naturel ; depuis, la « Casa París » s’est transformée en Aula de la Naturaleza (Classe de la Nature) dans l’ancien logement du hameau où des laboratoires et d’autres dépendances ont été aménagés. Une source d’inspiration pour écrivains, poètes, peintres, compositeurs, photographes, et sans doute témoin de nombreuses déclarations d’amour.

    Il constitue actuellement l’une des plus grandes attractions touristiques de la localité de Calpe ; dans les environs de celle-ci, nous trouvons différents itinéraires pour découvrir le Rocher et le littoral de la localité de Calpe : monter jusqu’au Peñón de Ifach en passant par l’Aula de la Naturaleza et admirer les magnifiques vues panoramiques. Naviguer dans la Baie de Calpe et contourner le Rocher sur les embarcations de plaisance que nous trouvons durant la saison estivale. Effectuer une promenade autour du Rocher, en contournant la mer le long du Paseo Ecológico Príncipe de Asturias. Profiter d’une baignade, de la plongée sous-marine dans les plages et les cales proches du Rocher, ainsi que de la richesse de son fond marin.

    Calpe : tout un monde autour du PEÑÓN DE IFACH.

     

  • Las Salinas de Calpe, un bien naturel qui a supposé tout au long de l’histoire de nombreux bénéfices pour l’économie de Calpe, du fait de l’importance plus que connue du sel dans la conservation des denrées, et dans le cas de Calpe, dans la conservation des poissons, puisque Calpe a toujours été un village de pêche. Les Marais Salants de Calpe occupent une dépression emplie de réservoirs alluviaux quaternaires. La position du « Peñón de Ifach » est un facteur décisif pour la formation de cette région humide. Une végétation propre s’est développée dans les Salinas, et a su s’adapter aux fortes concentrations salines du sol et de l’eau ; elle constitue également un habitat approprié pour les oiseaux migrateurs comme les cigognes, les flamants, le goéland d’Audouin, le héron cendré, la mouette rieuse ou le canard colvert. La visite de ces oiseaux aux Marais Salants de Calpe constitue un magnifique spectacle pour les passionnés d’ornithologie.
  • Los Baños de la Reina (Bains de la Reine) : rongés il y a fort longtemps par les vagues de la mer, leur histoire conte qu’il s’agissait d’une construction destinée aux bains, où l’on avait aménagé des vannes pour y modérer ou empêcher le mouvement des vagues ; l’eau y pénétrait par quatre points différents, deux situés au sud et les deux autres vers le couchant ; ainsi, chacune des entrées parvenait à son bain correspondant disposant ces canaux de façon à garantir la tranquillité des eaux à l’intérieur. Une autre théorie expose qu’il s’agissait en réalité d’une usine sophistiquée de salaisons ; cette théorie est d’ailleurs étayée par la présence sur ses côtes de maquereaux et de thons, la présence d’eau douce – nécessaire pour le nettoyage du poisson –, et la proximité des Marais Salants. Quoi qu’il en soit, il s’agit à l’heure actuelle d’une visite obligée lorsque nous arrivons à Calpe
  •  

     

    historia Calpe Baños de la Reina
    L'utilisation de Cookies Nous utilisons des cookies propre et des tiers afin d'améliorer nos services. Si vous continuez à naviguer, envisager d'accepter notre Politique sur les COOKIES.